La rencontre entre le Pape François et l’imam d’Al-Azhar va très certainement marquer l’histoire

Al Salamò Alaikum ! La paix soit avec vous ! Je remercie de tout cœur Son Altesse le Sheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan et le Docteur Ahmad Al-Tayyib, Grand Imam d’Al-Azhar, pour leurs paroles. Je suis reconnaissant au Conseil des Anciens pour la rencontre que nous venons d’avoir, près de la Mosquée du Cheikh Zayed. Je salue cordialement les Autorités civiles et religieuses et le Corps diplomatique. Permettez-moi aussi un (...)

Message du Pape aux communicants

François : au lieu d’histoires fausses et destructrices, raconter le bien qui unit Les histoires « peuvent nous aider à comprendre et à dire qui nous sommes » car « l’homme est un narrateur » qui a besoin de « “se revêtir” d’histoires pour protéger sa vie ». Le pape François le souligne dans son message pour cette Journée mondiale des communications sociales, publié ce 24 janvier, en la mémoire de Saint François de Sales, patron des (...)

Vous avez dit humanité ?

Un théologien, un paléoanthropologue : deux regards pour appréhender le mystère de l’homme à la lumière de la science et de la Révélation chrétienne. L’homme n’a cessé d’évoluer avec son environnement grâce à des innovations techniques toujours plus importantes et des organisations sociales toujours plus complexes. « Victime » de son succès, il est aujourd’hui devenu la principale force d’action sur la Terre. Aujourd’hui de nombreux (...)

Père Laurent Stalla-Bourdillon : "On ne peut pas se servir d’une religion pour haïr son frère"

La haine de la religion trouve sa place dans la protestation des "gilets jaunes". Un incident antisémite s’est produit dans le métro parisien, samedi soir. "La haine de la religion ne doit jamais trouver sa place dans notre pays. Si cela arrive, c’est que nous avons manqué d’expliquer à quoi sert une religion dans notre pays", a réagi le père Laurent Stalla-Bourdillon, directeur du SPI (Service pour les professionnels de (...)

"Macron a compris que l’Église n’est pas un parti", confie un prêtre

C’est une soirée inédite : la Conférence des évêques de France (CEF) reçoit lundi 9 avril dans la soirée Emmanuel Macron, signe de la volonté de l’Église catholique de mieux faire entendre sa voix. Et l’actuel interlocuteur semble être un bon interlocuteur. "Il apparaît que le président de la République manifeste une certaine sensibilité à la question de la vie spirituelle des personnes", confie en effet le Père Laurent (...)