L’avenir de la laïcité

Merci pour invitation à prendre part à cette 24ème édition du cycle de conférences Droit, Liberté et Foi qui nous invite à réfléchir à l’avenir de la laïcité. Ce que nous appelons aujourd’hui si communément « la laïcité » est le régime de séparation entre le pouvoir religieux et le pouvoir politique, que la loi du 9 décembre 1905 a institué. Elle désigne donc le cadre juridique qui garantit la liberté d’exercice des cultes et régule leur (...)

La laïcité a-t-elle un avenir ?

J’aurai le plaisir d’intervenir dans le cadre de la 24e édition du cycle de conférences Droit, Liberté et Foi sur l’avenir de la laïcité. La neutralité de l’Etat à l’égard des religions doit se réaliser sur le fond et dans la forme. Dans la forme, l’Etat régule au mieux ses relations avec tous les cultes, adaptant pour chacun ce qu’il estime conforme à la bonne convivance d’un culte dans la vie sociale : avec le CRIF, avec les (...)

Prenez soin de votre âme

Le hiatus entre les sociétés modernes et l’Eglise catholique tient au fait que la modernité perd le sens de l’âme humaine sous les effets d’un formatage anthropologique, quand l’essentiel de l’apport de la Révélation chrétienne tient précisément à la dimension spirituelle de la nature humaine. La vie spirituelle est la grande perdante de notre modernité. Avec elle, la richesse poétique et symbolique de l’existence est négligée. (...)

Masculin et féminin : que révèle la querelle du genre ?

Dans son dernier essai, « Un Corps à soi » (Seuil, 2021), Camille Froidevaux-Metterie professeure de sciences politiques à l’université de Reims Champagne Ardennes, s’approche à nouveau du corps des femmes avec l’intention d’œuvrer à leur libération. En effet, le corps des femmes est « objet » de captations physique ou idéologique. Il doit devenir un « sujet » et se libérer des stéréotypes qui l’emprisonnent. Nous sommes là face à la (...)

Comprendre l’effacement et le déplacement du christianisme en France

Le contexte électoral de cette rentrée renforce la question identitaire, qui prend une place prépondérante dans les esprits angoissés par les enjeux écologiques et migratoires notamment. L’effacement du christianisme dans la société, qu’il soit réel ou fantasmé, cristallise les inquiétudes de beaucoup dans l’Eglise et parfois au-delà. Si certains appellent à remobiliser les énergies dans un esprit de reconquête, d’autres s’interrogent (...)