Pour que vive une démocratie

La démocratie est un système d’organisation politique qui honore la participation des citoyens au choix des projets politiques et à la désignation des personnes qui les incarnent. Elle repose sur la conjugaison de trois facteurs : D’abord la confiance a priori de la capacité de chaque votant de discerner le meilleur projet politique pour son pays. C’est la conviction que s’exerce dans les consciences une capacité à déterminer (...)

Implorer la paix : la prière du pape François

Dans le contexte dramatique de la guerre en Ukraine, le pape François a consacré l’Ukraine et la Russie au Cœur Immaculé de Marie, le vendredi 25 mars 2022, jour de la fête de l’Annonciation. Dans une lettre aux évêques du monde, il disait combien la guerre « cause chaque jour plus de souffrances » et « menace la paix mondiale ». Ses interventions diplomatiques n’ont cessé depuis des semaines pour obtenir la trêve des combats et la (...)

Responsabilités des intellectuels et des médias dans la lutte contre l’antisémitisme

ACJF (Amitiés Judéo-Chrétienne de France) [3] Mémorial de la Shoah Journée nationale de lutte contre l’antisémtisme [4] « Le temps des responsabilités » [5] Je suis heureux de prendre part à cette journée de réflexion et je m’adresse à vous depuis ma responsabilité au sein du Service pour les Professionnels de l’Information (S.P.I),- un service du diocèse de Paris - que je dirige depuis 2018, qui est une sorte d’observatoire du (...)

L’information, arme et otage de guerre

A l’heure de la mondialisation et de l’interdépendance des Etats, toute guerre où qu’elle soit dans le monde, aura des effets à l’échelle mondiale. Effets économiques et politiques assurément, mais aussi des effets sur l’information. En effet, l’information se propage sur tous les continents en même temps qu’elle devient une arme destinée à saisir les esprits. L’information est à la fois l’arme et l’otage de la guerre. Bien que (...)

Sincérité n’est pas vérité : le nouveau défi des discours

Nos sociétés modernes sont soumises à une intense production de paroles. Chaque personne est baignée dans un environnement sonore souvent musical et verbal. Les paroles permettent de construire des récits, et de donner ainsi un sens à la vie. Johann Chapoutot, professeur d’histoire à la Sorbonne observe, dans son ouvrage intitulé « Le grand Récit » [9] les modalités par lesquelles, les sociétés tentent de donner sens à leur (...)